Test Filtre ND4 de chez Gobe

Bonjour, aujourd’hui je vous propose mon retour sur ce produit que j’ai commandé il y a quelques jours : Le Filtre ND4 MRC 16 couches de chez Gobe.



Quel usage : Dans mon cas l’achat est destiné à un usage studio pour lequel j’atteins parfois les limites basses de puissances de mes flashs, je suis donc souvent obligé de fermer plus le diaphragme que je ne l’aurais souhaité. C’est un usage très ponctuel et je ne voulais donc pas y mettre une fortune. Pour autant je ne voulais pas non plus perdre en qualité optique en mettant un filtre de piètre qualité devant un bon objectif. La marque Gobe que je ne connaissais pas il y a peu commence à se faire un petit nom. Pour une trentaine d’euros j’avais donc la possibilité d’obtenir le filtre pour mon usage dans une qualité à priori suffisante pour que les photos ne souffrent pas de pertes de qualité.

Un peu de mathématique : Ce filtre qui se place devant la lentille frontale de votre objectif a pour fonction de bloquer une certaine quantité de lumière afin de pouvoir utiliser des ouvertures de diaphragme plus importantes dans des conditions de fortes lumières ou encore allonger le temps de pose pour des effets créatifs. Vous avez déjà tous vus ces photos de cascade ou de mer en pose longue… Pour ces dernières il est sans doute préférable de se munir d’un filtre plus puissant comme un ND8 ou ND1000.

Le ND4 ici ne laisse donc passer que 25% de la lumière, il réduit donc la lumière entrant dans l’objectif de 2 stops.

Pour rappel voici l’échelle des diaphs : f/1.4, f/2, f/2.8, f/4, f/5.6, f/8, f/11, f/16, f/22, f/32

Il y a un stop entre chacune de ces valeurs de diaph. 

Pour mon usage studio, je pourrais donc utiliser une ouverture de f/2 à la place d’une ouverture de f/4 sans filtre avec mes flashs à leur puissance minimum. Voila pour les mathématiques fastidieuses :D 

Mais qu’en est il de la qualité de ce filtre ? : J’ai procédé à deux tests qui me paraissent importants pour ce type de filtre.

D’une part j’ai vérifié l’absence de perte de qualité optique comparé à des photos sans filtres.

90 mm F/2 à F/2 avec filtre.

D’autres part j’ai vérifié que la dérive colorimétrique n’était pas trop importante. En effet ce genre de filtre pose parfois des soucis de colorimétrie. Ce Filtre est présenté comme ne posant pas de problème à ce niveau mais il est préférable de le vérifier par soi-même, non ?

Il apparaît à la suite de ces tests que le filtre ne semble pas dégrader la qualité des images, par contre une légère teinte plus froide se fait sentir dans mes tests en studio.

Cette dérive n’est pas très importante et très facile à corriger au traitement de la photo.


Petit bonus : Lorsque vous commandez ces filtres, la marque Gobe s’engage à planter des arbres. Ici par exemple 5 arbres devraient être plantés à Madagascar suite à mon achat. Une démarche singulière qu’il me parait intéressant de souligner. 


Lien utile : Acheter un filtre Gobe sur Amazon.fr







Using Format